Préparer ou perfectionner aux métiers de l’accompagnement, du conseil et de la formation

lexique-pnl-lettre-dLexique PNL - Lettre "d"

Découpages de l’information

Métaprogramme de la PNL : le "découpage de l'information" est un méta-programme de la PNL qui indique le degré de spécificité d’une information. Nos processus de pensée poursuivent différents objectifs : fixer des buts, motiver, mémoriser, décider…Pour faire cela, nous avons besoin de déterminer les contours du champ d’action qui nous intéresse, et d’orienter la recherche d’information. On parle de « découpage de l’information » et ce découpage peut se faire de trois manières : vers le bas (Chunk down), vers le haut Chunk up) ou de façon latérale (Lateral Chunking)

Découpage vers le bas. Processus qui permet de décomposer, rétrécir le cadre, chercher des détails, spécifier une situation ou un événement. En décomposant, on détaille les éléments d’un ensemble. Par exemple, la pomme est constituée d’une peau, de pulpe, de pépins, d’une tige. Et chacun de ces éléments peuvent être encore détaillé. L’outil linguistique qui permet ce découpage vers le bas est le « Métamodèle »

Découpage vers le haut. Processus qui permet d’élargir le cadre, généraliser une situation ou un événement. En recomposant, on regroupe une série d’éléments pour constituer un ensemble plus vaste, ou on hiérarchise. Cette pomme appartient à la classe des fruits. L’outil linguistique qui permet ce découpage vers le haut est le « Milton Modèle »

Découpage latéral. Processus qui permet de garder la même taille de cadre et d’associer des éléments de même catégorie logique. On donne un autre exemple de l’événement ou un événement de structure similaire en changeant un paramètre du contexte. Les exemples de pommes en tant que fruit sont nombreux, de même qu’en tant que symbole religieux ou marketing. Les outils linguistiques qui permettent ce découpage latéral sont les métaphores et les analogies.

DeLozier Judith

judy-delozierJudith DeLozier fut "Master" et "Bachelors" en Anthropologie de l'Université de Santa Cruz où elle rencontra John Grinder dont elle fut l'épouse et Richard Bandler.Dès le début elle participe au développement de la PNL (1975) avec  le premier groupe d'étude monté par John Grinder et Richard Bandler. Judith DeLozier participe également à de nombreux ouvrages tels que : "Neuro-Linguistic Programming Vol. I" (1980), de Robert Dilts, John Grinder et Richard Bandler. Comme étudiante de Milton Erickson, elle a modélisé les inductions des différents états de transe. Son travail est décrit dans "Patterns of the Hypnotic Techniques of Milton H. Erickson, M.D". Vol. II (1976). Judith DeLozier est co-auteur avec John Grinder de "Turtles All the Way Down: Prerequisites to Personal Genius (1987)", Le "New Code" de la Programmation Neuro Linguistique (PNL) a été initialement développé par John Grinder et Judith Delozier au début des années 198. Judith fut présidente du "Grinder, DeLozier, and Associates" pendant 14 ans. Elle est co-auteur avec Robert Dilts de l'encyclopédie de la programmation Neuro linguistique Systémique et du New Code, un ouvrage de 2000 pages qui donne une vue d'ensemble de la PNL.
Et plus récemment de "NLP The next Generation" Elle est une formatrice PNL, enseignante et conférencière internationnale. Elle anime avec Robert Dilts la pluspart des formations PNL à la NLPUniversiy de Santa Cruz en Californie.

Désactivation d’ancre

Cette technique PNL consiste à neutraliser l’effet d’une ancre négative. Elle permet ainsi de réduire la réponse mentale et le comportement limitant provoqué par cette ancre.

Digital

Terme venant de l'informatique et utilisée en PNL. Qualifie les éléments verbaux de la communication, par opposition à analogique qui désigne les éléments non verbaux de la communication.

Dilts, Robert

Robert-Dilts_-Institut-repereRobert Dilts est un développeur, auteur, formateur et consultant mondyialement reconnu dans le champ de la Programmation Neuro-Linguistique (PNL), depuis la création en 1975 de cette méthode par John Grinder et Richard Bandler. En tant qu’étudiant et collègue de Grinder et Bandler, Robert a travaillé avec Milton H. Erickson, MD, et Gregory Bateson.

Robert Dilts à développé des applications de la PNL à l'éducation, la créativité, la santé et le leadership, ainsi que de nombreuses techniques innovantes. par exemple les stratégies, les systèmes de croyance, la PNL «systémique », la ré empreinte, l’intégration des croyances en conflits, les recadrages linguistiques (Sleight of Mouth), la stratégie de l'orthographe, la technique de l'allergie, les niveaux neuro-logiques, le cycle de changement de croyance, les patterns de la PNL générative, la théorie du champ unifié, et de nombreux autres techniques

Les publications de Robert Dilts
• Grinder, John & Bandler, Richard * DeLozier, Judith & Dilts, Robert, Neuro-Linguistic Programming: The Study of the Structure of Subjective Experience, Volume I, Meta Publications, Capitola, CA, 1980.
• Dilts, Robert, Roots of Neuro-Linguistic Programming, Meta Publications, Capitola, CA, 1983.
• Dilts, Robert, Applications of Neuro-Linguistic Programming, Meta Publications, Capitola, CA, 1983.
• Dilts, Robert, Changing Belief Systems with NLP, Meta Publications, Capitola, CA,1990.
• Hallbom, Tim & Smith, Suzi & Dilts, Robert, Beliefs: Pathways to Health & Well-Being, Metamorphous Press, Portland, OR, 1990.
• Todd Epstein & Dilts, Robert, Tools For Dreamers: Strategies of Creativity and the Structure of Innovation, Meta Publications, Capitola, CA, 1991.
• Dilts, Robert, Cognitive Patterns of Jesus of Nazareth, Dynamic Learning Publications, Ben Lomond, CA, 1992
• Dilts, Robert & Gino Bonissone Skills for the Future, Meta Publications, Capitola,CA, 1993.
• Dilts, Robert, Effective Presentation Skills, Meta Publications, Capitola, CA, 1994.
• Dilts, Robert, Strategies of Genius Volumes I, II & III, Meta Publications, Capitola, CA, 1994-1995.
• Dilts, Robert, Dynamic Learning, co-authored with Todd Epstein, Meta Publications, Capitola, CA, 1995.
• Dilts, Robert, Visionary Leadership Skills: Creating a World to Which People Want to Belong, Meta Publications, Capitola, CA, 1996.
• McDonald Robert & Dilts, Robert, Tools of the Spirit, Meta Publications, Capitola, CA, 1997.
• Dilts, Robert, Modeling With NLP, Meta Publications, Capitola, CA, 1998.
• Dilts, Robert, Sleight of Mouth: The Magic of Conversational Belief Change, Meta Publications, Capitola, CA, 1999.
• DeLozier, Judith & Dilts, Robert, Encyclopedia of Systemic Neuro-Linguistic Programming and NLP New Coding, NLP University Press, Santa Cruz, CA, 2000.

Parmi les livres plus récents traduits en francais : "Etre coach" (2003), et "Le voyage du héros: Un voyage de découverte de soi" (avec Stephen Gilligan, 2009), et en octobre 2010  "PNL II: The Next Generation" avec Judith DeLozier et Deborah Bacon Dilts. Ce livre passe en revue les faits nouveaux qui ont enrichi le domaine de la Programmation Neuro-Linguistique depuis la publication du Volume I.

Robert Dilts a apporté son expertise a de nombreuses organisations professionnelles : Apple Computer, Hewlett-Packard, la Banque mondiale, Alitalia, Telecom Italia, Lucasfilms Ltd, Ernst & Young, AT Kearney, l'American Society for Training & Development, Université de Miami School of Medicine, et tous des grands instituts de PNL. Il a donné des conférences sur la PNL pour : le Forum européen pour la gestion de la qualité, les Nations Unies, l'Organisation mondiale de la Santé, Université de Harvard, l'Université Internationale de Monaco, la California Association of Teachers éducation spéciale, de l'Université de San Francisco School of Law, La Fondation Erickson, l'International Coaching Federation et l'Institut national des tumeurs de l'Italie.

Robert Dilts a été impliqué pendant plus de 15 ans dans des recherches pour Fiat sur le leadership. De 2001-2004, il a été l'expert scientifique et président du conseil d'administration de IsvorDilts leadership Systeme, une joint venture entre Fiat et Isvor Strategy Group Dilts. Il a également dirigé un projet avec les Chemins de fer Italiens, développé un programme de certification PNL pour IBM Europe, et supervisé la conception de programme pour Weight Watcher international.  Il est le co-développeur (avec son défunt frère, Jean Dilts) de Success Factor Modeling ™ , une méthode pour identifier et transférer les facteurs de succès des entreprises innovantes.

En 1982, Robert a fondé avec Todd Epstein le Dynamic Learning Center. Et en 1991, Robert, Todd, Judith DeLozier et Teresa Epstein fondent la NLPUniversity, un organisme de formation en PNL à Santa Cruz. Robert est également le co-fondateur en 1994, avec Tim Hallbom et Suzi Smith, de the NLP Institute for Advanced Studies of Health (IASH), une association à but non-lucratif qui soutient la recherche concernant les applications des méthodes PNL au domaine de la santé.

En 1981, Robert a créé le Behavioral Engineering, une société de logiciels informatiques utilisant des concepts PNL pour l'éducation, la formation et le développement personnel. Il est également le co-inventeur d'un dispositif de biofeedback unique appelé Neurolink. Robert est un des fondateurs du Global NLP Training and Consulting Community (GTC). Une communauté internationale de consultants et formateurs certifiés en

De 1979-1981, Robert a été le vice-président et directeur de la recherche de NOT Ltd , un organisme de formation et de recherche en PNL, qui a conçu avec Leslie Cameron-Bandler-Lebeau, David Gordon et Maribeth Meyers-Anderson, le programme de certification du premier praticien et maître praticien PNL

Robert possède un diplôme en technologie comportementale de l'Université de Californie à Santa Cruz. Il a reçu en 1977 le « President's Undergraduate Fellowship » pour ses recherches au Langley Porter Neuropsychiatric Institute de San Francisco, sur le lien entre les mouvements oculaires et les fonctions cérébrales.

Sources : biographie de R. Dilts sur nlpu.com

Direction de la motivation

Métaprogramme de la PNL qui indique comment une personne maintient son énergie et sa motivation, soit en dirigeant son attention, soit vers un but à atteindre  (Aller vers) soit vers des problèmes à éviter (S’éloigner de). Avec le schéma « Aller Vers », le sujet focalise sa pensée sur ce qu’il veut obtenir. Avec le schéma « S’éloigner de » le sujet focalise sa pensée sur ce qui devrait être évité, éliminé et aura du mal à se concentrer sur un but précis.

Dissociation, Dissocié

Processus qui permet à une personne d’identifier deux ou plusieurs éléments comme étant différents et séparés les uns des autres. Etat dans lequel on est témoin d’une expérience passée, présente ou à venir. Le sujet dissocié sépare un déclencheur visuel ou auditif de sa réponse kinesthésique. On interrompt un lien de cause à effet entre les stimuli V ou A et la réponse K. Le sujet étant spectateur de son expérience, l’impact émotionnel est atténué. On crée ainsi une « prise de recul ».

Dissociation V/K

Une technique d’intervention destinée à apprendre à un sujet à se distancier de ses difficultés. C’est l’une des premières techniques PNL développées en 1976 par J. Grinder et R. Bandler, à partir du travail de Milton Erickson et de Fritz Perls sur les tris spatiaux de la Gestalt thérapie. La dissociation V/K implique la séparation de deux systèmes de représentation (le visuel du kinesthésique) d’une expérience. Le sujet peut ainsi revivre ce qu’elle a vu ou entendu de l’expérience, sans voir sa réponse émotionnelle initiale. La dissociation d’une expérience stressante, douloureuse ou traumatique, aide à prendre la distance psychologique nécessaire à sa ré évaluation. Ce qui met la personne en difficulté, c’est plus la représentation interne qu’elle se fait de l’événement, que le réel événement déclencheur qui est souvent perdu dans les brumes du passé. La dissociation V/K est une inversion du processus synesthésique.

Distorsions

Distinction du métamodèle de laPNL. La distorsion est le processus qui permet de modifier la signification d’une expérience. C’est une « déformation » de la réalité qui crée des connexions nouvelles. C’est un processus de créativité qui, selon le résultat peut aboutir à un résultat génial ou désastreux.

Double contrainte

Une double contrainte exprime deux contraintes qui s'opposent : l'obligation de chacune contenant une interdiction de l'autre, ce qui rend la situation a priori insoluble. La double contrainte décrit une situation « sans issue » contenant la structure suivante : « Si vous ne faites pas X, nous n’allez pas (survivre, être en sécurité, vous amuser, être crédible…etc.). Mais si vous faîtes X, vous n’allez pas (survivre, être en sécurité, vous amuser, être crédible…etc.) ».
Pour G. Bateson, les dilemmes peuvent être à l’origine de confusions mentales et émotionnelle, mais peuvent être également source potentielle de créativité et de prise de conscience, à condition de changer de niveau de pensée. Ce qui fait la différence entre les deux est la possibilité de reconnaître et transcender la contrainte d’une manière créative. La double contrainte est parfois perçue comme un cauchemar. Il peut y avoir plein de solutions possible mais dont la seule qui marche pour en sortir est de se réveiller. (Source : Robert Dilts, From coach to awakener Meta publications)