Nous contacter

78 avenue du Général Michel Bizot
75012 PARIS

Nous appeler

Apprentissage musical et transformation intérieure ; Stephane Udovitch, Editions Vandevelde Mars 2019

– Il faut commencer enfant, après c’est trop tard… Les croyances limitantes sont des idées revues, sans fondement véritable, destinées à nous empêcher d’entreprendre en nous diminuant mentalement.
– J’y arriverai jamais… ça c’est pas pour moi… Elles ont une fonction : nous préserver de I’échec, de la déception. Ou de la réussite, et de ses conséquences…
Elies ne jouent pas contre nous, elles croient agir pour nous, pour notre bien. C’est un mécanisme de défense. Mais ce mécanisme souvent s’emballe. Comme lors de certaines allergies, le corps croit nous préserver d’un danger et stimule une réaction disproportionnée, voire totalement inappropriée.
Les croyances limitantes sont des mécanismes allergiques inappropriés. Des mécanismes allergiques de notre esprit (…)
Destiné a tous ceux qui s’intéressent à la pratique du piano, et plus généralement la pratique musicale, ce livre couvre tous les aspects de I’apprentissage à I’âge adulte, que I’on soit débutant ou musicien confirmé. Les difficultés — les freins, les blocages — sont davantage de nature psychologique que technique. Elies sont celles que nous pouvons rencontrer dans notre quotidien, exacerbées par (l’expression de notre sensibilité.
L’auteur les analyse pour nous permettre de les comprendre et de les surmonter, et nous ouvre les portes d’un univers d’une richesse insoupçonnée, dépassant largement le cadre d’une pratique artistique. Cet univers qui est a la fois dans I’art, et en nous-mêmes.

Biographie de l’auteur

Il commence sa vie professionnelle dans des multinationales américaines, avant de décider d’un changement d’orientation radical. Attiré par la musique et la littérature, il entreprend une formation musicale professionnelle, étudie piano et saxophone ténor Jazz au C.I.M., et se perfectionne en piano classique à la Schola Cantorum. Commencera alors une nouvelle vie professionnelle : concerts jazz, enseignement, publication d’une méthode de piano éditions ID Music, rédaction de nombreux articles presse magazine… Passionné par toutes les disciplines conduisant au changement personnel, il obtient sa certification de praticien en Programmation Neuro Linguistique. En 2012, les éditions L’Harmattan publient son premier livre, un récit, Je veux être un homme heureux.

Extrait “Musique et Programmation Neuro-Linguistique”

La PNL est d’abord une méthode d’observation mise au point dans les années 70 par deux américains de la côte Ouest, John Grinder, linguiste, et Richard Bandler, mathématicien et Gestalt thérapeute.
Je reprends ici les termes d’un article paru dans le magazine Psychologies et qui présente clairement et succinctement les fondements de cette discipline.
La programmation neuro-linguistique (PNL) est un ensemble de techniques de communication et de transformation qui privilégie le comment au pourquoi de nos comportements, et propose une grille d’observation pour améliorer la perception que nous avons de nous-mêmes et des autres. Elle permet également de se fixer des objectifs et de les réaliser.
Pour mettre au point cette discipline, les deux hommes ont étudié les excellents résultats obtenus par les meilleurs professionnels de la psychothérapie et de la communication de I’époque, aux Etats-Unis, et leurs techniques pour les obtenir.
Bandler et Grinder résolurent d’établir ainsi une méthode établissant les éléments d’un savoir-faire conduisant plus sûrement au succés : qu’est-ce qui nous bloque, qu’est-ce qui nous freine, et qu’est-ce qui au contraire nous permet de réaliser nos désirs, d’atteindre nos objectifs ? La PNL est en fait une boîte a outils qui permet à celui qui I’utilise d’adopter la meilleure conduite possible pour réaliser ses objectifs.

Ce principe est intéressant car I’inconscient est fondamentalement résistant au changement. Prendre conscience d’aspects négligés dans nos actions pour faire « les choses à fond » peut permettre de surmonter la résistance inconsciente et de réussir à atteindre un objectif fixe.

Par ricochet, des changements personnels en profondeur peuvent intervenir en atteignant de façon répétée des objectifs considérés auparavant comme inaccessibles, à cause de croyances erronées.

Patrick, pianiste autodidacte se considère comme un amateur peu doué. Il consacre pourtant plus d’une heure par jour à la pratique pianistique, ce qui confirme sa croyance : j’ai beau faire, morceau après morceau, je suis toujours aussi peu habile et sûr de moi au piano. Seulement voilà, Patrick ne considère que I’aspect plaisir du jeu sans vouloir s’intéresser plus avant à sa technique peu maîtrisée. Il déroule quotidiennement ses gammes et pense donc s’acquitter de la partie technique du travail pianistique. Mais il les joue comme un robot, sans y consacrer l’at­tention qu’elle mérite.
S’il interroge en détail plusieurs très bons pianistes amateurs, il découvrira que chacun d’eux travaille nécessairement sa technique en conscience, ce qui I’amènera à reconsidérer sa position. Il saura alors qu’un jeu fluide et assuré passe par un travail technique plus approfondi et décidera en connaissance de cause de s’y consacrer ou non. S’il s’y emploie, il est très probable que la qualité de son jeu s’améliorera considérablement. Il cessera alors d’entretenir une croyance négative quant à ses propres capacités naturelles à jouer du piano.


administrator