Nous contacter

78 avenue du Général Michel Bizot
75012 PARIS

Nous appeler

Pour Simon Sinek, les vrais leaders possèdent deux qualités souvent négligées, l’empathie et une vision globale. Les dirigeants sont parfois si obsédés par leur statut dans les organisations, qu’ils en oublient leur vrai travail. Celui ci ne consiste pas à s’assurer que le travail des collaborateurs est bien fait mais de prendre soin des personnes qui ont la responsabilité de faire le travail qu’ils attendent.

Le leadership s’apprend, mais tous ne le veulent pas car cela exige un sacrifice personnel : reconnaître la contribution des équipes quand le résultat est atteint, et reconnaître sa propre responsabilité lorsque ce n’est pas le cas.

Les leaders ne sont pas responsables des résultats de l’entreprise, parfois ils n’ont jamais vu un client, mais ils sont responsables des personnes qui sont responsables des clients qui achètent les produits et font vivre l’entreprise. 

Dans ce cadre, l’empathie, la capacité à prendre soin des personnes avant leurs résultats, est l’une des qualités-clés d’un dirigeant. Son travail quotidien consiste à donner la priorité au bien-être des collaborateurs, à créer un environnement de sécurité psychologique dans lequel chacun s’autorisera à dire qu’il ne sait pas faire et à demander de l’aide, ou à parler de ses erreurs, de ses peurs et de ses inquiétudes… toutes ces choses que nous gardons en nous car elles ne sont pas accueillies dans l’entreprise, ou parce qu’il y a la menace de licenciement. Pour savoir si vous développez votre leadership, demandez-vous si vous vous sous souciez vraiment de la réponse quand vous demandez à quelqu’un comment il va ?

Share:

administrator