Nous contacter

78 avenue du Général Michel Bizot
75012 PARIS

Nous appeler

J’ai eu la chance d’être coachée avec la Process Com bien avant ma reconversion et le modèle avait alors servi de véritable révélateur : comme si on chassait un épais brouillard sur mes modes de fonctionnement, et que l’on me donnait des clés pour mieux me connaitre.

Une fois devenue coach, il me paraissant évident de faire vivre à mes clients la puissance du modèle.  

Aujourd’hui j’utilise la Process Com « en filigrane », tout au long de l’accompagnement de mon client, avec ou sans passage de l’inventaire.

Le premier atout du modèle dans ma pratique, c’est une meilleure synchronisation avec mon client.

Dès le premier entretien, que j’enregistre souvent pour le réécouter, je porte mon attention sur le vocabulaire utilisé, le canal de communication privilégié, les éléments comportementaux et ce afin de cerner la base de mon client. Cela me permet de conscientiser le type de profil dans lequel je dois « aller » pour mieux communiquer avec lui/elle. Cette conscientisation m’aide aussi beaucoup dans la préparation de mes séances. Et lorsque mon client a une base éloignée de la mienne, je sais que je dois accorder davantage de temps à mon rituel d’avant-séance et je prends soin de bien satisfaire mes besoins psychologiques.

Le 2ème atout, c’est la compréhension de la phase de mon client et donc de ses leviers de motivation, de là où il va pouvoir trouver l’énergie pour avancer dans l’accompagnement.

Là encore, lors des premières séances, je questionne mon client afin de « capter » sa phase. Il m’arrive de beaucoup tâtonner ou de faire plusieurs hypothèses si je n’ai pas l’inventaire.

L’identification de la phase me permet d’adapter les exercices pendant le coaching et les tâches entre les séances. Je travaille par exemple en ce moment avec un client en phase promoteur et je privilégie avec lui des séquences d’exercices dynamiques et en mouvement avec des tâches systématiques.

Pour ce client, en cours de reconversion professionnelle, la compréhension de sa phase a d’ailleurs été un éclairage majeur sur le type d’activités les plus à mêmes de satisfaire ses valeurs et besoins psychologiques. Le debrief de l’inventaire a fait émerger de nouvelles pistes qu’il a ensuite pu investiguer.

C’est là la magie du modèle : une grille de lecture simple et puissante aux multiples applications.

Une dernière me tient particulièrement à cœur : l’initiation à la Process Com pour des enfants de CM1 que j’anime ponctuellement : c’est un grand bonheur de voir à chaque fois la facilité avec laquelle ils s’approprient le modèle et d’imaginer les bienfaits qu’ils pourront en tirer….


En savoir plus sur les différents types de personnalités de la PCM
En savoir plus sur la formation process com de l’Institut Repère