Nous contacter

78 avenue du Général Michel Bizot
75012 PARIS

Nous appeler

Niveaux de conscience selon Freud

La métaphore de l’iceberg Son message dépasse la structuration des niveaux de pensée. Il souhaite également transmettre le message selon lequel, dans de nombreux cas, le problème réside dans une partie invisible de la réalité. Comme avec les icebergs. Selon cette théorie, la partie consciente de l’être humain équivaut à la partie émergée de l’iceberg : un petit fragment que nous interprétons souvent comme la totalité de notre pensée ou “psyché”. Cependant, au-dessous de cette pensée se trouvent d’autres niveaux moins visibles.

Selon Sigmund Freud, l’esprit est structuré en trois niveaux principaux :

1. L’esprit conscient

La conscience est formée par toutes ces pensées et sensations qui sont traitées par les sens et les émotions. C’est lié à la réalité et à tout ce que nous pouvons concevoir directement, comme une pensée élaborée ou une décision préméditée. Selon la métaphore de l’iceberg de Freud, c’est la partie visible de l’iceberg de notre psyché.

2. L’esprit préconscient

Ce niveau est défini comme le passage de l’esprit conscient à l’inconscient. Il est formé par des pensées, des sentiments ou des sensations qui ne sont pas consciemment traités, mais qui, peut faire surface sans trop de problème.

3. L’inconscient

La partie la plus profonde de l’iceberg de Freud est le fameux inconscient, dans lequel entrent tout le contenu réprimé par l’esprit conscient, les pulsions, les conflits oubliés … Selon la théorie de la personnalité de Sigmund Freud, la plus grande partie de notre esprit est vue influencé par l’inconscient, en quelques mots : nous ne sommes pas des propriétaires conscients de nos actes. L’inconscient est pratiquement inaccessible et on ne peut l’inférer que par la psychanalyse…

Pour approuver ce phénomène, Freud décrit le concept de l’acte manqué. Ce phénomène est décrit comme un acte que nous faisons sans réfléchir et dont les conséquences reflètent une partie de notre inconscient, par exemple :

  • Commencez une relation et appelez votre partenaire par le nom de votre ex

Selon Freud, il s’agit clairement d’un “acte manqué” dans lequel l’inconscient apparaît à travers des actes délibérément imprévus.

Extrait de sainte-anastasie.org

Partager:

Communication & transformation digitale https://www.linkedin.com/in/martialleterrier