Nous contacter

78 avenue du Général Michel Bizot
75012 PARIS

Nous appeler

À l’Institut Repère, nous avons à cœur de suivre le développement professionnel de nos clients et de partager leurs expertises développées à partir de compétences acquises auprès de notre équipe de formateurs de haut niveau. Nous considérons que les compétences relationnelles sont un facteur clé de développement professionnel et personnel, tout particulièrement en cette période d’incertitudes et de changements. Face à la demande croissante des Directions de Ressources Humaines pour accompagner les managers vers une montée en compétences relationnelles et un renforcement de leur leadership, j’ai testé l’équicoaching avec deux professionnelles, Fanny Barutel et Emeline Thibault que j’ai eu le plaisir de rencontrer dans l’exercice de leurs fonctions. C’est le comportement du cheval, en miroir du votre, que Fanny et Émeline, équicoaches lisent et analysent.

Si cette approche du coaching se pratique avec un cheval, cette méthode ne demande pas d’être à l’aise avec les chevaux. Mais alors, pourquoi faire appel au cheval ?

Pour Fanny Barutel, équicoache, « il n’y a pas de mouvement du corps ou de parole prononcée sans intention préalable, même profondément inconsciente, et le cheval ne s’y trompe pas. Animal de proie, le cheval est doté d’une sensibilité hors norme. Son cerveau primitif lui permet de détecter et de décoder tous les signes émanant de son environnement : sa survie en dépend. Il perçoit tout notre langage non-verbal, l’accélération de notre rythme cardiaque, la moindre crispation, nos doutes et nos émotions.

En cela, il est un merveilleux miroir grossissant de ce que nous sommes, consciemment ou non. »

Pour Emeline Thibault, équicoache, « Le cheval est un révélateur ou véritable miroir, il n’a pas de capacité de raisonnement (analyse), il base son fonctionnement exclusivement sur son intuition et ses émotions. Il réagit en fonction de la cohérence de ce que nous exprimons. Les chevaux ont ainsi une capacité presque instantanée de lecture de leur environnement et sont expert pour ressentir les émotions chez leurs congénères ou chez les humains. Par conséquent, ils nous renvoient des signaux qui nous permettent d’appréhender et de mesurer notre communication non verbale et ainsi mieux comprendre la perception qu’ont nos collaborateurs et notre entourage de nous-même. »

Comment se passe une séance d’équicoaching ?

Tout d’abord, il faut se lever tôt pour se rendre dans le centre équestre ou vous attendent Émeline et Fanny et porter une tenue de campagne adaptée à la saison. Les équicoaches vous accueillent chaleureusement et installent un cadre de sécurité indispensable pour nous permettre de profiter de cette séance en toute sérénité avec un animal de près de 600 kg doté d’une force incroyable. Puis, nous nous dirigeons vers le manège ou le rond de longe dans lequel nous attend le cheval en liberté. Les choses sérieuses commencent quand Émeline, après des explications claires et précises, nous demande d’entrer seul dans l’enceinte du cheval pour le faire marcher, trotter, voir galoper, dans un sens, puis dans l’autre.

A ce moment-là, le test commence, car donner des instructions à un animal imposant sans le langage verbal, ça demande de faire appel à tous nos sens. Pendant l’exercie, nos équicoaches nous observent attentivement pour nous faire une restitution qui sonne

comme une découverte profonde de notre mode relationnel. Par leurs questions, elles amènent les participants à réaliser ou conscientiser certaines choses.

Puis, nous poursuivons avec un exercice pratiquement identique, mais en collectif, afin d’analyser l’intelligence collective et le leadership de chacun d’entre nous. Là encore, Émeline et Fanny nous restituent une analyse impressionnante du mode de fonctionnement de l’équipe et de chacun de ses membres.

Nous en apprenons beaucoup sur nous-même, tout comme sur ce qui fait de nous un leader auprès d’un cheval : « inspirer confiance, respecter et être respecté, prendre des décisions, motiver, avoir une vision et se servir à bon escient de ses émotions… » N’en serait-il pas de même dans le monde professionnel ? N’est-ce pas ce que l’on attend d’un manager inspirant ?

L’équicoaching apporte une prise de conscience et des déclics immédiats dans un cadre naturel qui permet de lâcher prise. Le cheval se révèle un fantastique miroir de l’humain.

C’est un outil puissant pour travailler les compétences comportementales, car le cheval répond spontanément à votre posture, votre communication, votre attitude, votre position dans l’espace. L’équicoaching fonctionne très bien pour développer la gestion émotionnelle, l’intelligence collective, le leadership et la gestion du stress.

Je remercie Émeline Thibault et Fanny Barutel pour leur accueil et cette découverte.

Plus d’informations : https://www.cabinetlbc.com/ https://www.et-sens-ciel.fr/

Partager:

Communication & transformation digitale https://www.linkedin.com/in/martialleterrier