Préparer ou perfectionner aux métiers de l’accompagnement, du conseil et de la formation
Modélisation Symbolique

Modélisation Symbolique et Clean Language

Jean Luc Monsempès. Coacher de manière systémique et métaphorique

En tant que professionnel de l’accompagnement, que faites-vous quand votre client vous dit qu’il a la «cafard » ; « qu’il se cogne la tête contre un mur », « qu’il a les boules dans le ventre » ; qu’il va « péter les plombs » ou « casser la baraque » ; qu’il a des « fourmis dans les jambes » ; "raz le bol"; "gros sur la pattate"; « qu’il faut mettre la barre plus haut », qu’il est « à un tournant de sa vie », ou qu’il est sur « un petit nuage » ? Si pendant longtemps les métaphores ont été considérées comme de simples figures de style utilisées en littérature, nous savons maintenant qu’elles sont bien plus que cela. Les métaphores sont les éléments fondamentaux du langage, de la pensée et de l’action, et elles expriment des aspects profonds de notre expérience subjective.

Quand nous ne savons plus expliquer avec des mots simples une situation aussi complexe qu’un vrai « sac de nœud », du fait de ses nombreux éléments interconnectés, nous allons exprimer cette complexité sous forme de métaphore. L’essence d’une métaphore est de comprendre et d’expérimenter une chose en termes d’une autre. Une métaphore a le pouvoir de condenser une grande quantité d’informations abstraites, interconnectées et intangibles sous une présentation concise et mémorable. Qu’elles soient explicites ou implicites les métaphores imprègnent profondément notre langage.

Devant la description d’une difficile conversation avec un collègue « comme si on se cognait la tête contre un mur», il est facile de voir la nature frustrante, futile et même émotionnellement douloureuse de ces interactions.

Vous avez avec votre client le sentiment de ne plus vous comprendre, de « tourner en rond », de faire du « surplace », de « rester à  la surface » ou au contraire « d’être noyé » dans un « océan » de contenu subjectif ? Il est probablement temps de trouver une manière de combler les « fossés d’incompréhension ». Vous avez pour cela besoin d’identifier les métaphores du client et de les accepter comme des descriptions exactes de leur expérience, tout en restant conscient de vos propres usages des métaphores.

Le psychologue-thérapeute David Grove a développé dans les années 80 un modèle de questionnement pour travailler sur les expériences symboliques et métaphoriques, qu’il a appelé « Langage Clean». Les questions du Clean Language sont conçues pour aider le client à découvrir et élaborer par lui-même des métaphores et des représentations personnelles, en évitant au mieux les pollutions des représentations du client par celles du coach ou du thérapeute. Les questions sont « clean » parce qu’elles utilisent les mots exacts de la personne, et n’introduisent que les métaphores universelles de temps, d’espace et de forme minimisant ainsi le risque de contaminer sans le vouloir l’expérience de l’autre personne par les métaphores et les suppositions de la personne posant les questions

Si David Grove a inventé le Clean Language, la contribution de James Lawley et Penny Tompkins a été d'en spécifier les composants : la syntaxe, les caractéristiques vocales, les autres manifestations non verbales et les questions Clean.  Ils ont étendu l’usage du Clean language en dehors du champ de la psychothérapie et organisé dans le cadre d'un processus de modélisation qu'ils ont appelé "Modélisation Symbolique".

A propos de David Grove

David Grove était néo-zélandais. Son approche psychothérapeutique unique, son expérience et son style ont fait de lui un des thérapeutes les plus ingénieux et les plus novateurs d’aujourd’hui. Dans les années 1980 il a développé des méthodes cliniques pour résoudre les souvenirs traumatiques de ses clients, spécialement ceux liés à des abus dans l’enfance, des viols et des incestes. Il a réalisé que de nombreux clients décrivaient naturellement leurs symptômes à l'aide de métaphores, et il a découvert que lorsqu’il les questionnait en utilisant leurs mots exacts, leur perception du traumatisme commençait à changer. Ceci l’a amené à créer le Clean Language, une manière de poser des questions sur les métaphores des clients, sans jamais les contaminer ou les déformer.

David Grove s’est à ses débuts spécialisé dans "la guérison de l’enfant intérieur blessé". Son intérêt s'est depuis étendu au comportement non verbal, l’espace perceptuel et la guérison trans-générationnelle. Il développe constamment de nouvelles idées et méthodes créatives qui continuent de nous fasciner et de nous inspirer. Ses travaux les plus récents l'ont amené à développer le Clean Space, une méthode qui prolonge le Clean Language en s'appuyant sur l'effet thérapeutique de l'espace, et Emergent Knowledge qui tire parti des principes systémiques d'émergence.

A propos de Penny Tompkins & James Lawley

Penny Tompkins et James Lawley sont les co-créateurs de la Modélisation Symbolique et deux figures d'autorité de l'utilisation des métaphores issues des clients pour le développement personnel et professionnel. Ils ont écrit de nombreux articles qui ont été publiés et sont disponibles sur leur site Internet (cleanlanguage.co.uk). Ils sont tous les deux psychothérapeutes en exercice et inscrits auprès du Conseil du Royaume-Uni pour la Psychothéraphie (UKCP). Ensemble, ils forment et supervisent des thérapeutes, des consultants, des coaches, des managers et des enseignants pour l'utilisation de la Modélisation Symbolique.

Penny était co-directeur général d'une société d'équipement pour l'industrie pétrolière et James était un manager senior dans le domaine des télécommunications. Il s'appuient sur ces expériences quand ils coachent des managers et des dirigeants, les aident à prendre conscience d'eux-mêmes et facilitent le développement de leur capacité à penser de manière systémique. Ils accompagnent aussi des groupes dans l'utilisation du Clean Language pour leur permettre de modéliser et d'apprendre à partir d'eux-mêmes. Ils sont mariés et vivent à Londres. Ils interviennent une fois par an chez Institut Repère pour la formation  "La Modélisation Symbolique et au Clean Language"