Préparer ou perfectionner aux métiers de l’accompagnement, du conseil et de la formation

Les bases de la stratégie de motivation

par Robert Dilts

Robert Dilts NetBLa stratégie PNL suivante démontre comment les divers éléments de l'imagination, de l'attente, des critères, des sub modalités et de l'association peuvent être combinés dans une stratégie simple pour faciliter les individus à être mieux inspirés et à se motiver pour agir et obtenir les résultats attendus. 1-Imaginez-vous ayant déjà réalisé votre rêve ou ayant obtenu un résultat qui satisfait un critère fortement valorisé, et en train de les savourer vraiment. 2- Connectez-vous à ce que vous voyez, entendez, faites, tout en appréciant ses bénéfices. 3- Ajustez les qualités sensorielles de votre expérience interne de sorte qu'il n’y ait beaucoup plus de motivation ou d'attirance. L'expérience devient-elle plus irrésistible et attirante si vous ajoutez plus de couleur ; d'éclat ; de sons ; de mots ; de mouvement ? Que se produit-il si vous approchez ou éloignez l'image ? Que se produit-il si vous augmentez ou diminuez le volume des mots ou des sons ? Qu'éprouvez-vous si vous rendez le mouvement plus rapide ou plus lent ? Identifiez quelles sont les qualités qui donnent à l'expérience le meilleur ressenti. En appliquant ces qualités, ressentez comme c'est bon de savourer vos résultats

4- Souvenez-vous de ces ressentis, tout en vous décrivant en train de réaliser les choses qui vous rapprocheront de votre rêve ou de votre résultat. (Vous pouvez créer une auto ancre pour vous aider à transférer ces ressentis, ou utiliser les sub modalités identifiées à l'étape 2.)

strategie_base

Une stratégie de base de la motivation implique l'ajustement des « sub modalités » au niveau de l'image des conséquences comportementales de façon à intensifier les ressentis de réussite ou de plaisir qui accompagnent l'image.

En se concentrant plus sur les résultats et ses conséquences positives, que sur les comportements spécifiques nécessaires à l'atteinte des résultats, on crée un « attracteur » qui stimulera les fonctions naturelles auto organisatrices du système nerveux. Cela facilite également la création d'un ressenti positif, ou d’une « attente de résultats, » qui vont par la suite connectés aux comportements requis pour l'atteinte des résultats (des moyens qui peuvent ne pas être aussi positifs que les résultats). Ainsi, vous utilisez les ressentis positifs de ce qui est « plus loin dans le temps » pour accroître ou soutenir les actions court terme nécessaires à l'atteinte d'un état désiré à plus long terme.

Article publié avec l'aimable autorisation de Robert Dilts.Le contenu de cette page fait l'objet d'un copyright © 1998, par Robert Dilts, Santa Cruz, CA.

>> Lire l'article de R. DIlts sur la motivation
>> Voir le site de Robert Dilts et de nlpu

Les formations du parcours PNL : du technicien PNL au maître praticien PNL