Préparer ou perfectionner aux métiers de l’accompagnement, du conseil et de la formation

Comment grandissent les homards ?

Homard3Le homard est capable de grandir tout au long de sa vie ; le plus grand jamais pêché mesurait plus d’un mètre de long. Cette croissance permanente est possible, car il a la possibilité de se fabriquer à plusieurs reprises une nouvelle carapace. Lorsqu’il se sent trop à l’étroit  dans sa carapace, le homard se réfugie sous un rocher, à l’abri des prédateurs, pour y effectuer sa mue. Il y restera le temps nécessaire pour que sa nouvelle carapace puisse devenir aussi dure et aussi résistante que la précédente. Dans sa nouvelle carapace, il retrouve de l’espace et du confort. Jusqu’à ce que cette carapace devienne à nouveau trop petite, inconfortable, voire douloureuse. Le homard repartira sous une pierre pour changer de carapace. Si les homards avaient des médecins pour soulager leur inconfort, ils ne grandiraient jamais.

La vie du homard nous apprend, que toute transition est stimulée par les situations d’inconfort. Le stress ou l’anxiété que nous pouvons ressentir dans certaines périodes de vie peuvent être observés autrement que comme négatifs, mais plutôt comme des manières utiles d’évoluer. Si vous êtes une sorte de homard, votre besoin de croissance sera probablement plus psycho-spirituel que physique. Les émotions inconfortables et le stress sont des signaux qui vous informent qu’il est temps de faire une mue de votre niveau de conscience, pour réaliser des changements dans votre vie. Si vous cherchez une solution rapide en supprimant l’inconfort, vous supprimez le messager et donc une occasion de changer.

Donc soyez à l’écoute des messages du corps, pour connaître comme le homard, le moment ou vous devrez retourner vous cacher sous une pierre, pas pour attendre passivement, mais plutôt pour répondre aux questions suivantes : « que désires tu ? » et « de quoi as-tu peur ? » La nouvelle coquille sera à la mesure de vos réponses.

 

https://youtu.be/FrUq7p01BhU