Process Communication ou Process Com 3/5

La structure de la personnalité

Jean-Luc MONSEMPES

Jean-Luc-Monsempes-InstitutLe premier article donnait une présentation générale de la Process Communication de Taibi Kahler et de ses principes. Le second article décrivait les 6 grands types de personnalité. Le troisième article est consacré à ce qu'on appelle la structure de personnalité, c'est-à-dire la manière dont ces 6 types de personnalité s'assemblent pour former un ensemble à la fois très stable, et capable de changer. La Process Communication explique la structure de la personnalité en utilisant la métaphore de l’immeuble, dans lequel nous trouverons un rez-de-chaussée, un ascenseur pour monter dans les cinq étages, et aussi une cave et un sous-sol.

La structure fait référence aux éléments stables d’un système.

Le type de personnalité de base

Le rez-de-chaussée serait notre personnalité de base, nos fondations personnelles, ce qui est « fixé » en nous. Innée ou acquise cette base est dessinée très tôt dans l’enfance et ne changera plus au cours de notre vie.

L’ordre des étages

Il est le fruit de notre éducation, c’est-à-dire de nos interactions avec des figures significatives de notre environnement. Il serait fixé vers 6 ou 7 ans et au plus tard au moment de l’adolescence, puis deviendrait immuable. A partir de ces six constituants de base de la personnalité, chaque individu dispose donc une hiérarchie qui lui est propre. Avec six types de personnalité, 720 combinaisons sont possibles. Et si on détermine un pourcentage de 0 à 100 correspondant à la quantité de caractéristiques présentes pour chaque type de personnalité, le nombre de combinaisons est infini. Ainsi, avec six types de personnalité, il serait possible d’expliquer toute la diversité humaine ! Chaque personne possède une hiérarchie spécifique de ces six types de personnalité.

Le type de personnalité de phase

La phase est l'étage du type de personnalité en développement dans notre vie actuelle. Un changement de phase apparaît à la suite d’un stress sévère et prolongé. Il a lieu dans l’ordre ascendant de l’immeuble. Une phase est surtout caractérisée par un changement important des facteurs de motivation de la personne. Ces nouvelles motivations vont agir comme des « attracteurs » pour l’émergence de nouvelles capacités ou points forts.

immeuble_personnalite

L’ascenseur. Il correspond à notre capacité d’adaptation immédiate à notre environnement relationnel. Nous pouvons décider de changer provisoirement d’étage, le temps d’établir un bon échange relationnel. C’est comme si nous prenions un ascenseur capable d’atteindre l’étage correspondant à celui de notre interlocuteur. Le maintient de l’ascenseur à l’étage approprié sera d’autant plus difficile qu’il sera plus élevé car le sujet possède une quantité d’énergie moindre à cet étage.

La réduction de notre flexibilité relationnelle est en relation avec la diminution de notre énergie d’adaptation à des types de personnalité « difficiles » pour nous, c’est-à-dire celle du haut de  notre immeuble et elle s’accompagne d’un ressenti de stress inconfortable. Nous rentrons alors dans les différents étages du sous-sol de notre immeuble et dans les comportements prévisibles de notre scénario de stress.

La notion de changement de phase

La structure d’une personnalité (la hiérarchie des six types) est stable chez chaque individu, et pourtant notre personnalité évolue au cours de notre vie. Ceci s’explique par le changement de phase. Le changement de phase, c’est comme si nous montions à l’étage supérieur pour nous y installer pendant quelques années ou toute une vie, en s’appropriant les caractéristiques de personnalité de ce nouvel étage, tout en conservant celles de notre personnalité de base.

Un changement de phase est avant tout un changement de motivation

Par exemple « j’avais besoin de convaincre, j’ai maintenant besoin de m’amuser en travaillant », ou « j’étais un dingue du travail, mais maintenant ce qui est important pour moi c’est l’intimité que j’ai avec mes amis ». C’est comme si la personne sous stress ne trouvait plus dans son type de personnalité actuel, les ressources nécessaires pour s’adapter à un événement inhabituel, et était conduite à investir son énergie durablement dans un autre type de personnalité.

Un stress sévère et durable, heureux ou malheureux, un changement important de notre mode de vie peut nous conduire à quitter notre base pour accéder à l’étage suivant qui devient ainsi notre nouvelle phase. Certaines personnes vont changer de phase à la suite d’une naissance, d’un deuil… ou d’une promotion professionnelle. Le changement de phase se fait de façon progressive.
Au cours de ce processus de nouveaux comportements de la phase vont se surajouter à ceux de la base. Changer de phase ne signifie pas instabilité, de même que rester dans sa base ne signifie pas rigidité. Un autre stress sévère et prolongé peut être à l’origine d’un nouveau changement d’étage qui devient ainsi notre nouvelle phase. Le changement de phase se fait uniquement dans l’ordre ascendant de l’immeuble.

Une série de stress ne déclenchera pas systématiquement des changements de phase. Ce stress doit avoir une durée (6 mois à deux ans), une forte intensité et une « problématique » non résolue. Pour éviter de changer de phase, il convient avant tout de s’occuper de soi et de ses ressources personnelles par la satisfaction de ses besoins psychologiques.

Rester dans sa base, ce qui est le cas pour un tiers de la population, signifie probablement que la personne a trouvé les ressources pour s’adapter à des situations inhabituelles. Les deux tiers d’une population ont cependant changé de phase au moins une fois.

Distinguer les types de changements et processus d’adaptation

Dans ce modèle de l’immeuble de personnalité, l’élément stable serait la hiérarchie individuelle des types de personnalité. D’autres éléments sont variables au cours de la vie d’un individu :

- le changement de phase qui est un processus d’adaptation lent, inconfortable et involontaire.
- le changement d’étage avec l’ascenseur qui est un processus d’adaptation rapide et volontaire.

Identifier la structure de notre immeuble de personnalité

Trois principaux moyens permettent l'identification des types de personnalité dominants :

L'Inventaire De Personnalité (IDP)

Il permet de connaître la structure de son immeuble. En fonction de vos réponses à un questionnaire, un système expert informatisé va donner une cartographie de la structure de votre immeuble (base, hiérarchie, phase) et de vos caractéristiques : vos points forts, vos sources de motivation, vos réactions sous stress, votre style naturel de management, les personnes avec vous aurez le plus de facilité ou de difficultés à communiquer, comment vous réagissez à votre environnement…etc.

L’observation directe des comportements

Cette observation du langage verbal ou non verbal donne de nombreux repères pour identifier à quel type de personnalité appartiennent certains comportements. Une série de questions peut aider à trouver la base et la phase.

Les mises en situation ou les exercices pratiques.

Elles nous permettent de confronter la "carte" ou la représentation que nous avons de la structure de notre personnalité, avec notre l'expérience relationnelle. Ces exercices de flexibilité relationnelle valident ou non notre représentation personnelle des composantes de notre personnalité.

Comment accéder aux différentes parties de personnalité

Le développement de la quantité d’énergie disponible à chaque étage de personnalité renforce notre capacité d’adaptation à notre environnement. La question se pose alors de savoir comment accéder aux différentes parties de personnalité. Deux processus bien distincts peuvent contribuer au renforcement de notre adaptabilité :

Un processus lent et involontaire de changement de phase

Il survient à la suite d'un stress sévère et prolongé, en lien avec un manque de ressource pour nous adapter à une situation confrontante. Ces événements inconfortables peuvent nous conduire à quitter notre base pour accéder à l’étage suivant qui devient ainsi notre nouvelle phase. Ce sont des changements lents, durables et non volontaires. Un changement de phase s’accompagne d’un changement de motivations et le développement de nouveaux points forts/capacités. Un changement de phase n’est pas souhaitable car il signifie avant tout que le sujet a subi un stress important et prolongé.

Un processus rapide et volontaire d'adaptation avec « l’ascenseur » relationnel

Nous pouvons décider de changer provisoirement d’étage, le temps d’avoir une relation efficace, à condition d’en avoir les ressources. Tout se passe comme si nous prenions un ascenseur capable d’arriver à l’étage correspondant à la phase de notre interlocuteur car le secret de la communication est d’être en mesure d’offrir à notre interlocuteur ce dont il a besoin. Fonctionner à un étage qui n’est pas celui de votre phase actuelle nécessite beaucoup d’énergie et explique pourquoi nous pouvons être si épuisés par un entretien avec certaines personnes.

  Changement de phase             Ascenseur
Processus Passif, lent, involontaire          Actif, rapide, volontaire
Causes Ressources inadaptées & stress sévère et prolongé     Ressources adaptées &  apprentissages
Niveaux Motivations et Points forts / capacités     Surtout les points forts / capacité

L’entraînement par des exercices est le meilleur moyen d’acquérir une flexibilité relationnelle et savoir se mettre « en phase » avec les autres types de personnalité. Et n’oublions pas qu’être Empathique de base n’exclue pas que nous puissions être, par exemple Rebelle, Promoteur, Persévérant ou Rêveur, selon nos capacités d’adaptation, notre expérience ou notre environnement.

A suivre…

Informations complémentaires sur la Process Com

Une descrition de la Process Communication

Qu'est ce que la Process Com ?

Une bibliographie sur la Process Com

Bibliographie Process Com

Les autres articles sur la Process Communication 

1ère partie : les principes de la Process Communication
2ème partie : les caractéristiques des 6 types de personnalité
3ème partie : la structure de personnalité de la Process Com
4 ème partie : les parties de personnalité de la Process Com
5ème partie : les canaux de communication

Les formations sur la Process Communication

Formation Process Communication niveau I

Formation Process Communication niveau II